“C’est la parabole des talents appliquée à l’éducation scolaire” … témoignage d’un parent.

« … Notre fils aîné était scolarisé depuis plusieurs années dans une grande institution scolaire catholique de Versailles, bien connue. Il est vrai qu’il préférait lire des ouvrages de pêche à la mouche ou de chasse à la bécassine et organiser des matchs de foot entre équipes de fourmis plutôt que d’étudier Thalès et Pythagore. Dans mes secrets de père, comme je le comprenais dans le fond ! Bref, l’institution nous l’a rendu (un 28 juin !) avec des commentaires alarmants et nous signifiant sa grande inquiétude sur sa capacité à poursuivre des études. Ni plus ni moins qu’une condamnation à mort scolaire; mais sans appel. Nous avons pris la décision radicale de le sortir de ce système français du « math ou crève » et de confier son avenir à Chavagnes International College. Bien nous en a pris.

Il a en peu de temps gagné en maturité et a rapidement trouvé un intérêt à apprendre. Mais il a surtout repris confiance en lui car les anglo-saxons ont cette capacité à promouvoir les qualités des élèves et de ne pas se focaliser sur leurs points faibles. Bref, c’est la parabole des talents appliquée à l’éducation scolaire. Dans un environnement catholique exigeant, l’enfant est fortement responsabilisé avec un « crédit de confiance » a priori. L’inverse de nos amis versaillais perpétuellement dans la suspicion. Le résultat est que notre fils devenu quasiment bilingue en quelques mois (l’obstacle de la langue n’en est pas un, que les parents en soient rassurés d’emblée), a réussi ses A-levels tout en passant son Bac en candidat libre. Après Chavagnes, il intégrera une bonne université britannique, passera un Bachelor en Management en deux ans au lieu de trois, puis un Master qu’il obtiendra avec Mention. Il «candidate» en ce moment sur les conseils de son directeur de Master pour un PhD à Oxford et à Cambridge. Nous remercions Monsieur McDermott et ses équipes d’avoir contribué à faire de notre fils ce qu’il est aujourd’hui , après sa condamnation sans appel par un certain système français réservé aux chevaux de course.

M. L., Président de banque »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :